Recette Gâteau au chocolat et potiron par Valerie Marie du Blog Transitiongourmande.com

Alors… comment dire ? Cette recette est une tuerie 🙂 Si tu aimes le chocolat et bien tu vas être servie et je suis prête à mettre mon superbe tablier en tombola que tu en auras jusqu’aux oreilles tellement tu vas te régaler 🙂 Bon c’est certain : il est un peu gourmand et donc un peu calorique mais avec des calories ‘pleines’.

Je m’explique : un hamburger d’une grande chaîne alimentaire est plein de calories vides : de la viande de basse qualité, du pain blanc rempli de gluten ajouté et de sucre, des matières grasses pro oxydantes et acidifiantes, de la sauce qui n’a pas vu un jaune d’œuf frais mais certainement une huile riche en acides gras saturés et je fais l’impasse sur les conservateurs et les additifs…. Bref, beauuucoup de calories mais dont le corps n’en tirera aucun carburant car ces aliments seront mal métabolisés et iront se loger dans le petit bedon, dans le popotin et dans les artères. Dans le jargon de la nutrition, on appelle ça des calories vides.

Ici, je te livre une recette gourmande mais réalisée avec des ingrédients bien assimilables par l’organisme çàd avec un minimum de calories vides. Soyons claires néanmoins : pour que le corps  fonctionne de manière optimum et éviter les kilos superflus, il faut consommer en qualité MAIS aussi en quantité adéquate. Comme dit Paracelse (médecin, philosophe et probablement un des premiers naturopathes du XVème siècle) : Tout est poison, rien n’est poison, c’est la dose qui fait poison…

Bref pour revenir à la recette, saches que l’huile de coco est certes riche mais elle a l’avantage de ne pas se dégrader à la cuisson, d’être composée d’acide laurique, un triglycéride à chaîne moyenne qui assure une digestion facilitée (je te passe les détails de la lipase pancréatique :-)) et semble exercer un effet bénéfique sur le bon cholestérol. Choisis toujours une huile de coco vierge et non de l’huile de coprah de moins bonne qualité nutritive (raffinée).

D’autre part, j’utilise du sucre brun non raffiné riche en minéraux et oligo-éléments, je remplace le lait de vache par une boisson végétale d’amande (on ne peut plus dire lait végétal d’amande car en effet, ce n’est pas du lait), j’utilise un mélange de farine de petit ou grand épeautre semi-complète et d’avoine qui assure une bonne digestion et limite l’index glycémique de la recette et enfin du chocolat noir minimum 85% riche en sélénium. Bref, du lourd mais du bon !

Mais que vient faire le potiron dans cette recette me diras-tu ?

Et bien le potiron apporte une texture onctueuse au mélange et, additionnée de l’onctuosité de l’huile de coco, on a là un pur délice pour le palais, un fondant incomparable… De plus, je ne sais pas toi mais moi quand j’entame un potiron c’est toujours la même question : Qu’est-ce que je vais faire avec toute cette chair ??? Et inévitablement on fait …. de la soupe ! Alors, j’adore la soupe de potiron mais là j’avais envie de changer. Sur une courge d’environ 30cm de diamètre, j’ai récolté 2.7Kg de chair cuite et je me suis grattée les cheveux pour savoir quoi en faire. J’ai donc réalisé ce gâteau, une quiche au chorizo (recette par ici) et un hachis parmentier (recette par ici). Bref, de quoi manger pendant minimum 3 jours 🙂

Petit truc pour la cuisson du potiron : par facilité, je te conseille de cuire ton potiron au four (180°C) tel quel, avec la peau et coupé en gros morceau. A la pointe du couteau, vérifies la cuisson. Une fois cuit, retires du four, laisses refroidir et ensuite ôtes la peau au couteau. Fait comme ça, ça sera plus facile et moins dangereux que d’essayer de dépiauter la bête à froid et au couteau de boucher !

Allez, trêve de papotes, voici la recette :

Ingrédients :

Pour le gâteau :

  • 250 gr de chocolat min. 85%
  • 160gr de chair de potiron cuite (ou autre courge type butternut, musquée, potimarron….)
  • 2 œufs
  • 100 ml de boisson végétale d’amande
  • 80 gr de sucre brun
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 60 gr de farine semi-complète idéalement de petit ou grand épeautre
  • 15 gr de son d’avoine
  • 1 sachet de poudre à lever
  • 70gr d’huile coco vierge extra
  • Sel

Pour le glaçage :

  • 50 gr de chocolat min. 85%
  • 2 cs de purée de noisette
  • 2 cc sucre brun
  • 50 ml de boisson végétale d’amande
  • Brisures de 7-8 noix de Grenoble

Préparation du gâteau :

  • Préchauffer le four à 180°C
  • Dans un poêlon, mélanger l’huile de coco, le sucre, le sucre vanillé, le chocolat, la boisson végétale, une pincée de sel. Faire fondre tout doucement.
  • Séparer les jaunes d’œufs des blancs et les monter en neige.
  • Dans le bol du mixer, mélanger le potiron, les jaunes d’œufs, le mélange de chocolat. Mixer 2 minutes.
  • Incorporer délicatement les blancs en neige.
  • Chemiser un moule à manqué (moule à clip dont le fond s’enlève) de ~20cm de diamètre et verser le mélange. Cuire pendant 20minutes.

Préparation du glaçage :

  • Dans un poêlon, mélanger tous les ingrédients du glaçage et faire fondre doucement en touillant.
  • Napper le gâteau et ajouter les brisures de noix. Attendre que le gâteau ait refroidi au moins 2 heures (le lendemain c’est encore meilleur :-))

Fais-moi savoir tes impressions ! Et toi ? as-tu déjà essayé un dessert au légume ?

A très vite ! Valérie

Note: En cas de blessures, accidents ou intoxication de quelque nature que ce soit, l’utilisateur est l’unique responsable de sa pratique et de son utilisation des données partagées dans le site Transitiongourmande.com et les différents réseaux sociaux y afférant.

Comments are closed.