Transition écologique

Louis de Funès, on aime ou on aime pas… Personnellement, je l’aime beaucoup même si ses mimiques peuvent parfois fatiguer. Dès que le contexte social devient morose, je revois un grand classique de la comédie française des années 70-80′ (et donc notamment les films de de Funès) et hop ! le moral repart au beau fixe 🙂

Avec Monsieur S., nous nous sommes fait la réflexion que beaucoup de ses films tournaient autour de la nourriture et l’Art de la table : La Soupe aux choux, L’aile ou la cuisse, Le grand restaurant, Le Tatoué (scène inoubliable avec le grand Gabin) ou encore La traversée de Paris. Pas de doutes, Louis de Funès fait la part belle à la bonne chair et il avait compris qu’un légume cultivé avec amour et sans engrais n’en était que meilleur….

Comments are closed.