Recette Champagne des fées

Que dire ? le Champagne des fées est réellement ma découverte préférée ! Probablement pas très objectif ce commentaire car j’adore le sureau mais comment résister à l’odeur enivrante des fleurs de sureau ?

Le champagne consiste en fait en un processus de fermentation du pollen des fleurs avec le sucre que l’on y ajoute. Au fur et à mesure du processus, la fermentation rend le mélange gazeux et de petites bulles se développent d’où le nom de Champagne 🙂 Au final, on a une boisson très rafraichissante pour les chaudes journées d’été.

C’est pas très compliqué mais à surveiller car la pression dans les bouteilles peut littéralement les faire exploser… et je parle par expérience ! Et crois-moi : ramasser, éponger et nettoyer une boisson sucrée je te laisse imaginer la galère 🙂

Ingrédients pour 2l de Champagne des Fées :

  • 2l d’eau de source en bouteille
  • 1 citron non traité
  • 150 gr de sucre brun non raffiné
  • 10 raisins secs de corinthe
  • 8 ombelles de sureau (çàd 8 bouquets de fleurs) sans insectes 🙂

Préparation :

Dans un récipient en verre style un plat ou un vase (plus haut que large), placer le citron lavé et coupé en tranches, les raisins, les ombelles de sureau, le sucre. Verser doucement les 2l d’eau. Mélanger doucement à la spatule en bois. Recouvrir d’un essuie de vaisselle ou d’une étamine et laisser à température ambiante.

Idéalement il faut mélanger matin et soir. Au bout de ~ 4 jours, tu verras apparaître de la mousse en surface, c’est que la fermentation commence sérieusement à ‘gazer’ 🙂 A partir de ce moment, je laisse encore fermenter 2 jours et après je filtre le tout. Je mets alors le Champagne dans des bouteilles en verre et les place à la cave. Maximum tous les 2-3 jours, il faut dégazer les bouteilles (çàd ouvrir le bouchon) car le processus de fermentation continue !.

La saison des fleurs de sureau s’étalant sur plusieurs semaines, je préfère refaire cette préparation régulièrement que de faire 10l d’un coup car j’ai oublié une fois de dégazer mes bouteilles et Paf ! Explosées ! Heureusement personne ne se trouvait à proximité à ce moment… Une autre solution est de mettre les bouteilles au frigo, ça stoppe le processus de fermentation.

Alors prêtes les Greenies pour le Champagne sans alcool ? 🙂

Délicieusement vôtre, Valérie

Comments are closed.