fraisier plantation

Qui n’aime pas les fraises ???

Saviez-vous que la fraise n’est pas un fruit mais un faux-fruit ? Les fruits (au sens botanique du terme, appelés aussi akènes) sont en fait les petites graines à la surface de la fraise 🙂

La fraise est un concentré de bonnes choses à un niveau de sucre tout à fait acceptable : fibres, vitamine C, E, B9, K, sels minéraux, potassium magnésium etc etc… Alors, pourquoi s’en priver ?

Plantation

Les plants de fraisiers sont généralement plantés fin août parce qu’il y a encore assez de chaleur pour qu’ils s’implantent bien avant l’hiver. Il existe des fraisiers remontants (plusieurs récoltes étalées: cijosée, charlotte, gento, cirano… ) et non remontants (une seule récolte : gariguette, ciflorette, …).

Les fraisiers aiment le soleil (à part la petite fraise des bois qui préfère la mi-ombre) et une terre riche et bien drainée. Si votre terre est argileuse, je vous conseille alors de planter sur une petite butte ou d’étaler une couche de drainage (cailloux, bille…) avant plantation. La distance entre plants sera de ~40cm en tous sens.

La culture des fraises étant une culture gourmande, il faudra renouveler vos plants tous les 3 ans. Un moyen de ne pas tomber à court de fraises au bout de la troisième année est de planter 1 ligne en année 1, 1 ligne en année 2 et 1 ligne en année 3. Quand au bout des 3 ans, la ligne 1 sera épuisée, vous aurez toujours les 2 autres lignes pour savourer de bonnes fraises

Important : Après 3 années de culture au même endroit, il faudra changer pour une autre culture moins exigeante (salade, haricots…) car la terre aura été épuisée.

Pour éviter de racheter des plants à la quatrième année, vous pouvez laisser partir chaque plant vieux de 3 ans en stolons à partir de septembre : A chaque plant, vous gardez 1 stolon qui s’est enraciné sans couper le lien avec le plant mère et vers le mois de février (hors gel), vous séparez plant mère et stolon, jetez le plant mère épuisé et replantez le stolon (nouveau plant) sur une autre parcelle.

Les fraises ont des racines superficielles, veuillez donc à ne pas griffer trop profondément lorsque vous nettoyez vos plantes-bandes.

Pour info, j’ai essayé la culture en gouttière et sur palette : c’est joli et marrant mais ça chauffe vite ! Si comme moi, vous êtes plein sud et gérez l’arrosage à leur minimum, alors je déconseille cette technique car les plants sèchent vite et la récolte est limitée.

Arrosage

Les fraises ne sont pas très gourmandes en eau. L’arrosage doit être léger mais régulier car la fraise est sensible à la pourriture.

Récolte

Les fraises se récoltent ~35 jrs après l’apparition des premières fleurs. Je place souvent sous les grappes de fruits une ardoise ou une tuile pour limiter le contact avec la terre humide, augmenter le rayonnement de chaleur pour favoriser le murissement. Ca marche aussi contre les limaces !

Cueillez la fraise avec son pédoncule. 1-vous les conserverez quelques heures de plus, 2-elles ne se gorgeront pas d’eau si vous les passez sous le robinet.

Traitement

  • Les algues marines sont un allié de choix pour les fraises
  • Eviter le fumier de poules frais et concentré
  • Ardoise ou tuile sous les fruits contre les limaces
  • Fil d’étain et plantation d’ail entre les plants contre les fourmis
  • Pulvériser une décoction de prêle à 20% pour évincer les maladies (tâches rouge, pourriture…)

Recette de cuisine

Testez mon gâteau à la fraise et à la pistache ICI

Ou mon Smoothie de fraises au poivre de Sichuan ICI

A très vite les Greenies 🙂

PS : Saviez-vous que nous avions un Musée de la fraise en Belgique ?

Comments are closed.