Légumes méditerranéens Aubergine

La culture d’aubergine est exigeante : soleil, chaleur, terre riche, arrosage…. Voilà qui a été un challenge pour moi, surtout que je ne les apprécie pas plus que ça. Si je les cultive, c’est parce que Monsieur S. en raffole… Aahh làlà, l’amour 🙂

Le semis de l’aubergine

Le semis des aubergines se pratique en février-mars à (très) chaud : 22-24°C ! Ce qui est challengeant même si on garde les terrines de semis à la salle-à-manger (qui chauffe sa salle à manger à 22-24 °C ?). Certains recommandent même une mini-serre chauffante pour faciliter la levée. Personnellement, je mets la terrine près du feu à bois ou sur le rebord des radiateurs.  

Les graines germent au bout d’une bonne semaine. Quand 4 vraies feuilles se seront formées (les 2 cotylédons de germination ne sont pas des feuilles en fait), il faudra alors les repiquer en godet individuel et les garder au chaud à minimum 16°C.

Si c’est votre premier semis d’aubergines, je vous conseille de faire moit’-moit’ : 50% de semis et 50% de plants achetés. Ca limitera votre frustration si le semis n’a pas pris…

La plantation de l’aubergine

La mise en place sous nos latitudes belges se fera après les Saints de Glace soit après le 15 mai. La terre sera riche, engraissée d’un compost bien mûr. On placera un plant d’aubergine tous les 60 cm en tous sens. Autant dire qu’un placement en serre semble assez inévitable pour avoir beaucoup de chaleur…

En général, très vite apparait un premier bourgeon floral à tête que je supprime pour ne pas épuiser le plant et lui laisser le temps d’une bonne implantation avant fructification. En faisant comme cela, on favorise la pousse de branches latérales que je limite à 3 ou 4. Je pince chaque branche 2 feuilles après la deuxième fleur et j’attends le murissement. Sous chaque légume en formation, je place une ardoise pour limiter le contact avec la terre humide.

Tout comme la tomate, vous verrez apparaitre des gourmands à l’aisselle des tiges qu’il faudra enlever. Un plant donne finalement peu de légumes… ça se mérite…  

Arrosage

L’aubergine est alcoolique, elle boit, elle boit !

Au départ, j’arrose souvent en plus d’une décoction d’ortie qui apporte de l’azote (feuillage) et au bout de 2 semaines, j’arrose d’une décoction de consoude riche en potasse (fleurs & fruits).

Traitement

Si le plant est attaqué par l’oïdium, vous pouvez pulvériser le plant tous les 2 jours avec une solution eau-lait à raison de 2/3 – 1/3.

Recette de cuisine

Envie d’une recette plus light et plus originale que les aubergines à la parmigiana ? Cliquez ICI !

Alors on relève le challenge ? 🙂

Comments are closed.