Recettes Conservation - Haricots verts lactofermentés - Valérie Marie du Blog Transitiongourmande.com

Toi aussi tu as déjà mangé ces mauvais haricots verts en conserves ou en bocal ? TU sais ces espèces de bâtonnets tout mous et insipides ?

J’ai eu une bonne récolte cette année et j’ai voulu tester plusieurs techniques de conservation mais en évitant d’avoir recours à la stérilisation. J’aime manger des aliments aussi vivants que possible et pour cela, la lactofermentation semble un bon compromis. Alors on parle beaucoup de lactofermentation et à lire les recettes sur le net c’est ultra facile ! Personnellement, je ne trouve pas que c’est si facile que ça car beaucoup de recette font l’impasse sur certains détails qui font toute la différence et ça m’a demandé plusieurs essais pour réussir.

Alors, voici ma recette :

Ingrédients :

  • 1kg de haricots verts tout beau tout frais du jardin
  • Une solution saline à 33 gr de sel par litre d’eau plate, bouillie et refroidie (pas d’eau du robinet !)
  • 2 feuilles de laurier
  • 1 gousse d’ail
  • Quelques grains de poivre ou de moutarde

Matériel :

  • 2 bocaux stérilisés 750 ml type ‘Le Parfait’ avec un joint étanche et neuf
  • 1 palet en verre stérilisé (pour bien maintenir les haricots immergés dans leur liquide)

Préparation :

  • Laver et équeuter les haricots
  • Les faire blanchir 2 minutes dans l’eau bouillante et les refroidir sous l’eau froide (pour garder leur belle couleur verte)
  • Placer dans le fond du bocal l’ail, le laurier et les grains. Placer ensuite verticalement les haricots bien serrés entre eux.
  • Verser la solution saline à hauteur des haricots, placer le palet et taper le fond du bocal sur la table pour évacuer les bulles d’air emprisonnées. Compléter de solution si nécessaire (le palet doit être sous l’eau). Fermer le bocal.
  • Laisser le bocal 1 semaine à ~20°C (pour initier la lactofermentation) puis placer au frais pour 3 semaines (cave ou garage du moment que la T° est inférieure à 18°C).
  • Si tu souhaites conserver plus longtemps, placez le bocal au frigo et là tu pourras conserver pendant 2-3 mois (mais ça prend de la place).
  • Au moment de consommer tes haricots, le mieux est de ne pas les cuire (pour conserver toutes les propriétés de la lactofermentation) mais je peux comprendre que l’on ait envie de les déguster chaud surtout en hiver. Dans ce cas, je les réchauffe tout doucement dans une cocotte ou une casserole et je prends 1 CS de jus de fermentation à côté pour profiter des bonnes bactéries issues de la fermentation 🙂
  • Une fois ouvert et si pas consommé dans son entièreté, le bocal se conserve au frigo pendant 1 à 2 semaines (si ça sent mauvais c’est que c’est passé !)

La lactofermentation est un processus vivant et donc tu ne contrôle pas tout, le résultat est rarement identique d’une fois à l’autre et tu peux te louper la première fois. Réessaie ça vaut vraiment le coup. Si tu as les intestins fragiles et que tu t’inities aux aliments lactofermentés, je te conseille néanmoins de commencer par de petites quantités histoire de rééquilibrer ton microbiote en douceur.

Avec gratitude, Valérie

En savoir plus sur les techniques de conservation ? C’est ICI 🙂

Note: En cas de blessures, accidents ou intoxication de quelque nature que ce soit, l’utilisateur est l’unique responsable de sa pratique et de son utilisation des données partagées dans le site Transitiongourmande.com et les différents réseaux sociaux y afférant.

Comments are closed.