endométriose

Ed. Thierry Souccar, Jacqueline Lagacé, 2013

Ce que nous dit ici Jacqueline Lagacé, Ph.D en microbiologie et immunologie, c’est qu’il existe un lien entre notre alimentation et certaines maladies inflammatoires chroniques telles que arthrose, eczéma, arthrite, diabète, tendinite, migraine, fibromyalgie, maladie de Crohn, endométriose, asthme… Elle-même atteinte d’arthrite et d’arthorse, elle découvre le régime hypotoxique du Dr. Seignalet qu’elle applique et voit de nombreux effets positifs sur ses douleurs.

Pour être honnête, je n’aime pas les régimes qui prônent la suppression radicale et sans retour d’une catégorie d’aliment: 1- parce que l’on a aucunes données sur le long terme de l’impact de cette suppression, 2-parce que l’on a tendance à généraliser et à diaboliser certains aliments sans prendre en compte tous les aspects du problème. Je pense notamment au gluten dont le problème majeur est, selon mon humble avis 🙂 , l’addition de celui-ci dans beaucoup trop de compositions alimentaires parce qu’il est un merveilleux liant et fluidifiant (techniques du Cracking… ahh la chimiste est de retour 🙂 ), l’agro-industrie qui cultive du blé modifié à forte teneur en gluten pour améliorer le ratio rendement vs temps, l’utilisation de pain et de pâtes industriels express qui n’ont pas eu le temps de connaître le processus de fermentation qui rend plus digeste, à.., à… Bref, bien d’autres facteurs dont on ne parle que rarement.

J’ai les intestins fragiles et j’ai subi une lourde intervention il y a quelques années. Bien sûr au départ, j’ai été au régime et depuis, je limite ma consommation de gluten (pain, pâtes, tartes…) mais je mange régulièrement du pain fait avec amour et du temps, des farines bio et souvent anciennes, du levain qui rend digeste et je n’ai absolument aucun problèmes intestinaux … Bien sûr chaque cas est unique et je n’ai nullement la prétention de dire que je détiens la vérité mais j’aime quand on remet les choses dans leur véritable contexte 🙂

Bref 🙂 Tu ne trouveras pas de recettes anti-inflammatoires dans ce livre mais beaucoup d’explications sur la perméabilité intestinale, l’alimentation pro-inflammatoire, le rôle des probiotiques et suppléments divers, l’influence du sucre, du soja ou encore de la qualité de l’eau ingérée. Un ouvrage pointu mais accessible qui explique le lien entre l’inflammation (et les maladies qui en découlent) et notre alimentation. De quoi alimenter ta prise de position et ton discernement….

Avec passion, Valérie

Comments are closed.