Recette Aubergines à la japonaise par Valérie Marie du Blog Transitiongourmande.com

Les aubergines ne sont pas mes légumes préférés je l’avoue 🙂 Mais par amour pour mon Loulou, j’en cultive quelques pieds. La culture des aubergines n’est pas des plus facile car elle nécessite beaucoup de chaleur. Cette année, j’ai fait l’acquisition d’une serre dans laquelle j’ai fait grandir patiemment et avec beaucoup d’amour 3 pieds d’aubergines. Ils me l’ont bien rendus, ma récolte a été plutôt bonne :-). Mais bardaf, me voilà donc avec des aubergines dont je ne connais pas grand-chose à la préparation culinaire puisque j’en mange rarement. Qu’importe, même pas peur et me voilà partie à la recherche d’idées de préparation ! Vous le savez maintenant, mon goût pour l’expérimentation l’emporte plus que tout et voilà que je mélange différentes recettes entre elles. Il est vrai que je suis vraiment vraiment fatiguée de croiser la fameuse recette d’aubergines à la parmigiana ou encore la moussaka…

J’ai donc tenté un mélange assez dingue : Méditerranée et Asie 🙂 En effet, j’adoooore la cuisine asiatique : chinoise mais surtout japonaise et thaï. Voilà donc pour vous ma recette d’aubergines à la japonaise qui a fait grand succès auprès dudit Loulou :-). Bien sûr vous aurez besoin de certains ingrédients particuliers que je vous conseille d’acheter en magasin bio pour un goût et une qualité vraiment top. Pour les accompagner, je vous suggère des fallafels de pois chiches faciles à réaliser. Pour la recette de fallafels c’est par ici 🙂

Recette des aubergines à la japonaise

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 3 aubergines de taille moyenne
  • 50 ml d’eau
  • 100 ml de tamari (sauce soja fermentée sans gluten)
  • 2 cs de mirin (saké très doux de faible teneur alccoolique – si vous souhaitez éviter pour les enfants -bien que l’alcool s’évapore à la cuisson- ne le mettez tout simplement pas)
  • 2 cs de vinaigre de riz (le même que celui utilisé pour réaliser le riz pour sushi)
  • 1 cs de sirop de gingembre ou si vous n’en trouvez pas : mélangez un peu de gingembre frais rapé et 1 cs de miel
  • 2 gousses d’ail
  • 2 cs de fécule de maïs
  • 3 cs huile olive
  • Sel/Poivre noir en grains

Préparation :

  • Préchauffer le four à 180°c
  • Dans un poêlon, mélanger le tamari, la mirin, l’eau, le vinaigre de riz, le sirop de gingembre, l’ail écrasé, une pincée de sel et de poivre noir du moulin. Chauffer à ébullition et enlever du feu. Ajouter tout doucement la fécule de riz sans cesser de remuer (pour éviter de faire des grumeaux) et remettre 2 minutes sur le feu car la fécule a besoin de bouillir pour épaissir.
  • Découper les aubergines en rondelles de 2 cm d’épaisseur et badigeonner légèrement d’huile d’olive. Placer sur une plaque allant au four et enfourner pour 10 minutes. Les retourner et colorer encore 5 minutes.
  • Badigeonner les aubergines du mélange à base de tamari et enfourner pour 2 min. Les retourner, badigeonner et enfourner à nouveau 2 min. Refaire la même opération encore 1 fois (çàd que chaque face aura été badigeonnée 2 fois :-))
  • Les déguster sans tarder avec des fallafels et de la roquette (pour son petit goût piquant qui va venir balancer le côté sucré des aubergines – et aussi parce que la roquette devient envahissante et qu’il faut ‘tailler’ dedans pari :-))

Et comme dirait Julia Child : Bôôônn appétiiit !

Délicieusement vôtre, Valérie

Note: En cas de blessures, accidents ou intoxication de quelque nature que ce soit, l’utilisateur est l’unique responsable de sa pratique et de son utilisation des données partagées dans le site Transitiongourmande.com et les différents réseaux sociaux y afférant.

Comments are closed.