Autonomie potagère - 5 légumes faciles pour terre argileuse - Par Valérie Marie du Blog Transitiongourmande.com

Hello les Potagistes 🙂

Si tu ne sais pas quel type de terre vous avez, je t’invite à lire mon article « 5 questions à se poser quand on lance son potager ». Ca devrait t’éclairer.

Le radis

Radis - 5 légumes faciles pour terre argileuse - Par Valérie Marie du Blog Transitiongourmande.com

Impossible de rater le semis de radis en terre argileuse ! Le semis peut se faire d’avril (sous abri dans le nord) à fin octobre et la récolte est très rapide (~ 20 jours si la terre reste fraîche). Une fois qu’une belle pomme s’est formée, ne tardes pas trop à le récolter car il devient fibreux et piquant !

La salade

Laitue - 5 légumes faciles pour terre argileuse - Par Valérie Marie du Blog Transitiongourmande.com

Une bonne laitue du jardin avec une feuille charnue qui offre une belle mâche huuuumm 🙂 Rien avoir avec les salades fragiles du magasin que l’on te vend royalement entre 1,5 et 2,5 euros en saison ! Ma préférence va à la classique laitue pommée verte mais il y a tellllllllement de variétés que tu devrais trouver ton bonheur.

Au fait, sais-tu que les salades déjà coupées et lavées vendues en sachet sont traitées avec une solution javellisée. A faible concentration mais tout de même ! Et oui… processus chimique qui allonge la durée de vie de la salade (et donc de sa vente…) puisque le milieu devenu stérile n’incite pas à la prolifération de bactéries. A bon entendeur…

La courgette

Courgette - 5 légumes faciles pour terre argileuse - Par Valérie Marie du Blog Transitiongourmande.com

Bon la courgette c’est un peu l’incontournable de l’été 🙂 Des tagliatelles de courgettes à l’ail ….Miam miam 🙂 Facile de culture, elle n’a pas besoin de beaucoup beaucoup d’eau et il en existe quelques variétés histoire de varier les plaisirs (ronde de Nice, classique allongée verte, allongée jaune, allongée marbrée, allongée blanche…). De plus, vu le rendement, 2 plants seulement suffisent pour une famille de 4 personnes. Parfois, elles donnent tellement que franchement, arrivé fin août, tu peux en avoir de manger des courgettes et te dire  » ah mince, encore des courgettes de prêtes  » :-). C’est là que tu penses Conservation avec les sauces provençales, les soupes…

Le brocoli

Brocolis - 5 légumes faciles pour terre argileuse - Par Valérie Marie du Blog Transitiongourmande.com

Rien de tel qu’un brocoli du jardin ! Surtout que l’on peut récolter plusieurs fois sur un même plant. D’abord le gros bouquet central et puis pleins de petits bouquets qui vont sortir ensuite à l’aisselle des feuilles latérales. Le brocoli nécessite un sol assez riche, réserve-lui un emplacement (min. 60*60cm) qui aura été bien amendé en automne avec du compost mûr. Je dirais que 3 plants pour une famille de 4 devrait suffire mais si ton potager est petit commence par 1 seul et à toi les tagliatelles saumon-brocoli-sauce à l’aneth 🙂

Le haricot vert

Haricot vert - 5 légumes faciles pour terre argileuse - Par Valérie Marie du Blog Transitiongourmande.com

Je n’étais pas trop haricots avant de faire mes propres récoltes, probablement parce que j’ai été gavée pendant mon enfance de haricots mous en bocal. Mais comme je n’aime pas rester sur une mauvaise expérience j’ai tenté le semis. Non seulement c’est un légume facile à cultiver mais en plus j’ai adoré ! Mon loulou me fait généralement une salade tiède de PDT et haricots le tout agrémenté d’une petite sauce à la crème et aux échalotes (ben oui faut aussi se faire plaisir parfois :-)), un régal ! En plus, c’est un plat qui se fait facilement en ‘gros’ et se mange froid, donc y a toujours du rab’ pour faire une gamelle pour aller au travail le lendemain. Et oui, je pense aussi organisation 🙂

Bon revenons à la culture du haricot ! Choisis pour commencer le haricot vert nain (donc pas les haricots à rames) ce qui évite le tuteurage et permet de gagner de la place au potager. N’attends pas qu’ils deviennent trop gros sinon ils deviennent filandreux et c’est pas top. La récolte se fait souvent de manière étalée donc fait régulièrement un check surtout que le haricot n’est pas facile à déceler, il se confond avec le feuillage.

Petite astuce de cuisson : le haricot vert se cuit très bien à la vapeur mais aussi « à l’anglaise » çàd dans une casserole remplie d’eau bouillante salée mais SANS couvercle ! Une fois cuit, rinces-les brièvement à l’eau froide. De la sorte il seront d’un beau vert et encore croquant ! Généralement, j’en cultive un rang de plus pour les conserver en lactofermentation (recette ICI)

Et toi, quels sont tes légumes d’étés préférés ?

Avec gratitude, Valérie

Comments are closed.