Le digestif est un truc qui se perd un peu mais moi j’aime bien en savourer un pour terminer un repas copieux (tu sais, le repas de famille qui dure des heures et où tu manges ton équivalent en poids ? :-))

Dans la belle-famille, les anciens avaient encore droit à distiller leur propre liqueur et j’ai goûté un digestif à la prune de mon année de naissance (non non tu ne sauras pas :-)). Et bien, c’était divin et très efficace ! C’est bien connu : l’alcool ça dissout les graisses 🙂

La distillation maintenant interdite (enfin oui on peut encore faire appel à un Bouilleur de cru mandaté et contrôlé par les autorités mais du coup, il est bien d’en faire en grande quantité pour amortir le déplacement), je me suis tournée vers les digestifs « macérés ». Je m’explique : je prends un alcool de fruits de bonne qualité (min. 40°) et j’y fais macérer pendant quelques semaines des herbes aromatiques séchées. Le digestif macéré est plus subtil qu’un digestif distillé (qui peut tirer à plus de 60° !) et il est plein de surprise car j’ai constaté qu’il évolue avec le temps : Il sera un peu âpre au début, très parfumé après 6 mois et carrément ‘rond’ après 1an, un pur délice !

Je fais 2 liqueurs en général : une pour la digestion (très inspirée de la fameuse et ancestrale Liqueur des Carmes et une pour les refroidissements de l’hiver. Voici mes recettes :

Liqueur digestive (inspirée de la Liqueur des carmes)

Ingrédients :

(Toutes les ingrédients utilisés sont secs et bio)

  • 1l alcool de fruits min. 40°
  • 2 poignées de feuilles de mélisse
  • 2 branches de romarin
  • 10 feuilles de sauge
  • 3 branches de Thym
  • Ecorce de 1 citron
  • 10 gr de racines d’angélique ou 20 graines
  • 10 graines d’anis vert
  • 10 graines de coriandre
  • 1 clou de girofle
  • 1 cc de noix de muscade
  • 1 cc de poudre de cannelle
  • 1 tour de moulin de poivre

Préparation :

  • Verser l’alcool dans une bouteille de 1,5l avec bouchon hermétique. Ne pas la rincer, refermer et mettre de côté
  • Placer tous les ingrédients dans la bouteille. Bien les immerger
  • Fermer et agiter 2 minutes. Bien immerger les plantes dans l’alcool (avec un pic à brochettes par ex.)
  • Fermer hermétiquement et entourer bouchon et bouteille de film alu (obscurité)
  • Laisser macérer 6 semaines à température ambiante
  • Reprendre la bouteille d’alcool vide et filtrer (porte-filtre et filtre à café) la macération
  • Refermer et garder à l’abri de la lumière. Ne pas consommer idéalement avant 3-4 mois. 1 verre à liqueur (20ml) après le repas

(Les plantes macérées peuvent aller au compost)

Liqueur contre les refroidissements

Ingrédients :

(Toutes les ingrédients utilisés sont secs et bio)

  • 1L alcool de fruits min.40°
  • 2 poignées de thym
  • 2 poignée de serpolet
  • Ecorce de 1 citron
  • 1 cs de miel

Préparation :

  • Verser l’alcool dans une bouteille de 1,5l avec bouchon hermétique. Ne pas la rincer, refermer et mettre de côté
  • Placer tous les ingrédients dans la bouteille. Bien les immerger
  • Fermer et agiter 2 minutes. Bien immerger les plantes dans l’alcool (avec un pic à brochettes par ex.)
  • Fermer hermétiquement et entourer bouchon et bouteille de film alu (obscurité)
  • Laisser macérer 6 semaines à température ambiante
  • Reprendre la bouteille d’alcool vide et filtrer (porte-filtre et filtre à café) la macération
  • Refermer et garder à l’abri de la lumière. Ne pas consommer idéalement avant 3-4 mois. 1 verre à liqueur nature (20ml) ou dans un grog bien chaud avant d’aller se coucher

Et surtout n’oubliez pas mes Greenies : l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, utilises toujours ton discernement quand tu consommes de l’alcool 🙂

Et toi ? Tu as une astuce naturelle pour mieux digérer ? Quel est ton grog favori en cas de rhuBe ? Dis-moi, ça m’intéresse ! 

Avec passion, Valérie

Note: En cas de blessures, accidents ou intoxication de quelque nature que ce soit, l’utilisateur est l’unique responsable de sa pratique et de son utilisation des données partagées dans le site Transitiongourmande.com et les différents réseaux sociaux y afférant.

Comments are closed.